Copyright © 2018 LRC

LARA PUGH


Pugh« La mise au point est un métier technique avec une part artistique, elle fait partie de la mise en scène dans le sens où il est question du regard et du rythme. »

LARA PUGH, Assistante caméra

 

 

Sur un tournage, chaque poste est un poste clef. C’est un travail d’équipe. Lara Pugh est directement impliquée dans le résultat visuel, elle doit prendre des mesures précises et anticiper les gestes des comédiens. Comme tous les professionnels du tournage d’un film, elle reçoit tous les soirs une feuille de service avec un itinéraire pour le lendemain, c’est un peu « une chasse aux trésors ». Chaque jour est différent.
Son parcours s’est enrichi de stage en formation et d’expérience fortuite en fidélité professionnelle. Lorsqu’elle quitte l’université de lettres en 1992, elle veut se former à un métier technique dans le cinéma. Parallèlement à un BTS audiovisuel, elle travaille pour la société de production Altamira à Montpellier. Aux côtés des réalisateurs José Alcala et Pierre Guy, elle découvre la fabrication d’un film à différents postes. En 1999, stagiaire chez Cinécam*1, elle apprend la mécanique et « l’accessoirisation » des caméras argentiques ; et rencontre une assistante caméra qui l’amènera en tant que troisième assistante sur le tournage de la série Navarro tournée en Super 16. Quelques mois plus tard, elle obtient son premier poste sur un long métrage en tant que deuxième assistante pour Du Côté des Filles de Françoise Decaux. Pendant plusieurs années, elle travaille essentiellement en région parisienne.
Devenue maman, elle fait une petite pause avant de travailler en Languedoc- Roussillon où les tournages se multiplient. Avec Les meilleurs Amis du Monde de Julien Rambaldi en 2009, elle retourne derrière la caméra en tant que seconde assistante puis en tant que première sur Lignes de Vie en 2012*2.
Les assistants caméra sont contactés par la production pendant la préparation d’un film. Leur contrat débute au moment des essais caméra chez le loueur, souvent en région parisienne. Le choix du matériel technique est fait avec le chef opérateur, le directeur de production et le réalisateur. Celui de la caméra et des optiques est déterminé en fonction du rendu souhaité, du déroulement prévu du tournage (taille de l’équipe, rythme de travail), de la chaîne de post-production envisagée ainsi que des moyens financiers.
Avant le tournage, les assistants caméra doivent vérifier le matériel, essayer les optiques et les filtres, les capteurs et les accessoires. Toutes les configurations d’assemblages de matériel sont testées et les essais filmés sont envoyés à la production. Sur le tournage, le premier assistant est responsable des changements de configuration entre chaque plan, du déclenchement de la caméra au moment du « moteur ! » et de la mise au point. Le second assistant soutient le premier et fait le lien avec le directeur de production pour la gestion du matériel. Il s’occupe des rushs*3 et assure le suivi avec la post production. Quant au troisième assistant, il est responsable des retours vidéo. Ce dernier poste est devenu important, c’est un grand confort de pouvoir évaluer une séquence in situ. Responsables du matériel qu’ils utilisent, les assistants caméra sont en proximité avec les machinistes chargés des supports pour la caméra : les grues, les trépieds…
Travailler sur un projet dont elle est fière sur le plan artistique ou idéologique donne du sens quant à l’exercice de son métier. Il lui arrive aussi de participer à des « projets-produits » avec des équipes agréables et où le matériel technique permet d’innover.
Lara Pugh aime la solidarité au sein des équipes en Languedoc-Roussillon. Son rapport quasi sensuel avec la pellicule, dont l’odeur lui manque, ne l’empêche pas de poursuivre une de ses passions qui est de faire des films.

*1 (Panavision), loueur de matériel pour l’industrie du film
*2 Réalisé par Adeline Darraux, Jeanne Biras et Emmanuelle Dubergey
*3 Ensemble des prises tournées

 

5 dates qui ont marqué le parcours de Lara Pugh :

Année de naissance : 1974
Formation ou rencontre la plus significative : 1999 – mes deux mois de stage chez Cinecam, un loueur de caméras films, où j’ai pu commencer à apprendre le métier d’assistante caméra et où j’ai fait de nombreuses rencontres professionnelles, notamment avec Olivier Galois qui m’a emmenée sur plusieurs tournages ciné et télé par la suite.
Arrivée en région : 1981
Premier film sur lequel tu as travaillé pour le cinéma : 1999Du côté des filles de Françoise Decaux avec Clémentine Célarié et Sophie Guillemin.
Date de ton choix par rapport à un événement intéressant qui te tient à cœur : 2005 – le film Cache Cache d’Yves Caumon était sélectionné à Un Certain Regard à Cannes et la production a fait venir toute l’équipe, dont je faisais partie, pour assister à la projection.

 

Films qui ont marqué le parcours de Lara Pugh :

Une Souris Verte de Mathias Ledoux, 2003
Léo, en jouant dans la Compagnie des hommes  d’Arnaud Desplechin, 2004
Cache Cache d’Yves Caumon, 2005
Les Enfants du Pays de Pierre Javaux, 2006
La Baie d’Alger de Merzak Allouache, 2011, tourné en Languedoc-Roussillon

 

Son actualité :

Candice Renoir (Saison 3), de Nicolas Picard Dreyfus, Stéphane Malhuret et Olivier Barma, 2014
Candice Renoir de Sylvie Ayme, Nicolas Picard Dreyfus, Stéphane Malhuret et Olivier Barma, 2015
Meurtres à Collioure de Bruno Garcia, 2015