Copyright © 2018 LRC

Le Projet


Les fabricants de films

Languedoc-Roussillon Cinéma a choisi de concevoir un outil regroupant des portraits de professionnels installés en région exerçant différents métiers. L’ensemble de ces portraits rédigés décrit les différentes étapes de fabrication des films, à travers les parcours et les propos de celles et ceux qui les conçoivent.
Nous sommes attachés à cette proximité et à cette notion de « fabrication », rappelant le caractère artisanal du cinéma et de l’audiovisuel, l’importance du geste amenant à transformer des matières, à les composer, les agencer.
La maîtrise technique, le rapport aux objets, à des outils spécifiques, se dégagent de ces rencontres, qui nous permettent aussi de mesurer à la fois le caractère individuel de ces métiers et collectif du projet, dont la réussite dépend de chacune et chacun.
Du réalisateur à la productrice, du comédien à la scripte, de la maquilleuse au chef-décorateur, ces portraits rédigés sont accompagnés par autant de portraits photographiques, dont les lieux où ils ont été pris et le choix de leur mise en scène, racontent aussi la personne, le métier, le film.Languedoc-Roussillon Cinéma reçoit le soutien financier de la Région Occitanie, de la DRAC (Ministère de la Culture), de la Ville de Montpellier et de l’Europe.Le projet Fabricants de film a bénéficié spécifiquement d’un soutien financier de la DRAC.

Karim Ghiyati
Directeur de Languedoc Roussillon Cinéma

 

Rédaction des portraits :

Marina Roche Lecca :
Après un cursus universitaire de Lettres Modernes et un Master II Européen en gestion et médiation de projets culturels, Marina Roche Lecca a choisi d’accompagner la création artistique en travaillant essentiellement au sein de lieu de résidence d’écriture et de création. Elle développe aujourd’hui des projets d’écriture, son travail autour des professionnels du cinéma a été conduit autour d’une méthode qu’elle apprécie : celle de la rencontre et de l’échange.

Hélène Morsly :
Après des débuts professionnels dans l’éducation populaire, Hélène Morsly a été journaliste de presse écrite, puis elle est devenue cinéaste en arrivant à Sète où elle a vécu une quinzaine d’années. Elle a une dizaine de films à son actif, tous en lien avec le territoire et les notions d’appartenances populaires. Elle a également publié deux livres, réalisé des émissions de radio, co-écrit des films pour des collègues réalisateurs et collaboré à différentes revues et magazines.
Son site internet : http://actus.helenemorsly.fr/

Géraldine Pigault :
Après un cursus universitaire en khâgne, un Master 2 en Histoire des conflits armés et un Master 2 en Sciences Politiques, Géraldine Pigault a été lauréate française de la bourse Jardin d’Europe 2012 en creative writing et a suivi une résidence à Vienne auprès de Claudia La Rocco, Boyan Manchev et Franz Anton Cramer. Ses recherches portent essentiellement sur les corps en lutte en histoire contemporaine.
En France, elle publie dans la presse sur la création artistique sur scène et sur grand écran.

 

Portraits photographiques :

Cécile Mella :
Cécile Mella (1983, Montpellier) est diplômée d’un Master en photo-journalisme de l’université de Westminster. Photographe indépendante, elle travaille d’abord à Londres puis au Cap et maintenant à Montpellier. Son travail photographique autour des tournages de fictions a été exposé au festival Bonani (Afrique du Sud), Noorderlicht (Pays-Bas), aux Boutographies (Montpellier) et au festival Off-Sète (Images Singulières, Sète). Attirée par les sujets d’ordre socio-culturels, elle travaille parallèlement sur deux autres projets personnels : l’un autour du thème des grandes écoles françaises, et l’autre photographiant les fêtes de village estivales dans sa région.